D’une manière générale, l’épisode 3 d’une franchise est aussi attendue au cinéma par les fans de la première heure qu’au tournant par les galériens de Télérama un jour, ramera toujours.

Et s’il est de coutume chez ces stagiaires refoulés des cahiers du cinéma de balancer la première Rotten Tomato sur les forums d’Allociné, histoire de continuer à tordre leur plume à défaut du cou de ceux qui se sont torché avec leur CV, lorsque le navet fait chou blanc, il est nettement moins d’us de faire usage d’honnêteté lorsque le haricot magique envoie du pâté.

Ce qui est paradoxale pour un légume, je peux vous l’accorder.

Digression digérée au Gaviscon, qui est bien la seule substance blanche avec laquelle un pompier arrosera ma gorge avec sa grande lance, il est de ces suites qui font furious-ement passer la troisième à une franchise après deux premiers fast-es épisodes, donnant le bon coup de fouet au bon moment pour maintenir le spectateur en laisse (suspens à corde). Et je ne parle pas de Fifty Shades of Craie que nous avons tous déjà effacé du tableau noir de nos mémoires.

Passons donc à l’Acte, 3 sous-entendu, en prenant position sans malentendu sur une autre belle période qu’a eu la marque Frédérique Constant qu’est celle de 2015-2017.

2015 – 2017 – DID SOMEONE BRING THE CHIMICHANG-WATCH !?

FREDERIQUE CONSTANT 30th Anniversary - Healey - 001

Frédérique Constant qui comme nous avons pu le constater ces deux précédentes journées, s’est d’abord dressée comme Deadpool sur ses deux pieds (supa dupa spoil), avant de mettre ces derniers dans le plat horloger, et nous éclabousser d’une réussite amplement méritée.

Méritée car comme le supe héros (héros presque super) à la tête d’avocat trop longtemps resté dans le frigo, Frédérique Constant est un peu l’outsider s’étant assis à la table des X-men horlogers.

Et comme Deadpool auprès du public, Frédérique Constant a su s’imposer dans le cœur des watchicionados en offrant ses services à prix réduits mais avec des prestations elles loin d’être chippos.

Preuve en est avec la foultitude de partenaires avec lesquels la marque a fait équipe, dont le célèbre Healey Club, dédié à la mythique marque Austin Healey, fait partie de la tête de liste depuis 2004.

FREDERIQUE CONSTANT 30th Anniversary - Healey - 002

Vous avez reconnu le poignet du Président du Healey Club France avec sa Vintage Rally Healey ? Comment ça non !?

Frédérique Constant qui est d’ailleurs depuis cette date le Chronométreur Officiel des prestigieux rallyes automobiles anciennes organisés par le Healey Club dans le monde entier.

Et ça, c’est plutôt bad-ass, la classe pardon.

Mais ce qui est encore plus Kick-ass, c’est la clairvoyance des fondateurs de la marque Frédérique Constant, Aletta Bax et Peter Stas, sur les possibilités offertes par le futur horloger, et ce, depuis les tous premiers instants de la marque.

Aletta Bax et Peter Stas, véritables Watchman et Watchwoman de fait, ont ainsi perçu toute la potentialité de la montre connectée alors même qu’Apple n’avait pas encore pleinement mordu la pomme de son iWatch.

FREDERIQUE CONSTANT 30th Anniversary - 2015 - 001

Mais là où la marque a été plus smart dans la conception de sa connected watch qu’Apeul, c’est qu’il était hors de question pour elle de sacrifier la beauté d’un vrai cadran raffiné pour un écran LCD sur l’autel des fonctionnalités.

FREDERIQUE CONSTANT 30th Anniversary - 2015 - 002

Fonctionnalités que Frédérique Constant a d’ailleurs entièrement incorporées dans son Horological Smartwatch présentée à Baselworld en 2015, Horological Smartwatch qui communique comme il se doit avec une application appelée MMT et développée par MotionX, et qui est disponible par ironie du sort sur l’App Store, et Google Play.

FREDERIQUE CONSTANT 30th Anniversary - 2015 - 003

Frédérique Constant a ainsi été la première marque Suisse à fabriquer une montre mécanique connectée, ce qui lui a permis de doubler son capital horloger sans jamais quitter son identité.

FREDERIQUE CONSTANT 30th Anniversary - 2016 - 2017

Dans sa quête de complétude et d’accomplissement, la marque Frédérique Constant a par la suite sorti en 2016 son premier calendrier perpétuel avec l’Automatic Manufacture Perpetual Calendar et son calibre FC-775.

FREDERIQUE CONSTANT 30th Anniversary - 2016 - Automatic manufacture perpetual calendar - 004
FREDERIQUE CONSTANT 30th Anniversary - 2016 - Automatic manufacture perpetual calendar - 006
FREDERIQUE CONSTANT 30th Anniversary - 2016 - Automatic manufacture perpetual calendar - 003

Suivie en 2017 par l’Automatic Manufacture Flyback Chronograph et son calibre FC-760.

FREDERIQUE CONSTANT 30th Anniversary - 2017 - Automatic manufacture flyback chronograph - 002
FREDERIQUE CONSTANT 30th Anniversary - 2017 - Automatic manufacture flyback chronograph - 003
FREDERIQUE CONSTANT 30th Anniversary - 2017 - Automatic manufacture flyback chronograph - 001

Nous nous arrêtons là pour aujourd’hui, car demain vous réserve un article qui m’a bien o-QP.

Un article un peu particulier puisqu’au regard de l’histoire de Frédérique Constant, comme dernier acte d’un cycle dont la fin a débuté en 2016 avec le rachat de la marque par le groupe japonais Citizen, et qui a terminé de s’achever à cette fameuse soirée anniversaire des 30 ans, définitivement âge de tous les symboles, qui était placée sous le signe de la passation de pouvoir.

footer copy

ALORS TU AS LIKÉ ??!!

DOMO FOLLOW !

ARTICLES QUE TU POURRAIS AUSSI KIFFER

  • Tous
  • Lifestyle
  • Look
  • Montres

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.