Putain ! Voilà bien le premier mot de vocabulaire tout droit sorti de mon riche dictionnaire de jurons qui m’est sorti de la bouche lorsque j’ai appris la nouvelle. Vans sort une collection Nintendo ! Nan mais allo quoi ! (hum, tout compte fait j’aurais peut être dû pousser jusqu’au brevet pour étoffer mes références… quoique rien n’est perdu, y’a toujours la case prison pour rattraper cette errance! #NabillaHeadShot)

VANS X NINTENDO

Pour moi, c’est un peu comme si j’avais été Black le jour de l’élection de Barack Obama. Ou après une prise de LSD. Autrement dit en train de flotter entre rêve et réalité. Et bien Vans m’a fait mieux comme effet, les types ont réussi à faire les deux à la fois ! Une véritable érection cérébrale. Et franchement, c’est vraiment bon comme sensation !

Vraiment je n’en reviens toujours pas.

Nintendo. Mon premier flirt vidéoludique, mes premières caresses de boutons bien mûrs, mon premier baiser cathodique… une relation de longue date qui perdure encore aujourd’hui sans jamais s’être ternie. A l’époque, être Hardcore Gamer n’était pas un choix, ni même une catégorie dans laquelle on classe les joueurs comme on classe les supporters de ballon rond. Non. C’était une nécessité. Une Ultra nécessité même, d’être un énervé de la croix directionnelle. Combien de fois me suis-je senti au bout de ma vie lorsque ma maman chérie éteignait par mégarde ou par instinct maternel en faisant le ménage cette console sur laquelle son poupon venait de perdre 25 d’acuité visuelle à chaque œil après deux jours et deux nuits à sauver une princesse jamais dans le bon donjon ? Aaaaaah que ce temps fut bon…

Quoi quoi quoi !? De la nostalgie !? Ici ? Fuck it bordaïl ! Vans a sorti des pompes cosmiques !

Ouaip, Vans ! Vans quoi !

Vans pour moi c’est le Nintendo des pieds. Autrement dit l’orgasme panarique. D’où l’expression prendre sa Vans, ou son pied je sais plus (excellente Van(s) soit dit en passant… #DehorsFoutLeCampMerdeux ). Mais tout comme la Nes, c’est aussi une punition. Pour mes genoux. Mes avant-bras. Mes coudes aussi ! Car c’est avec des Vans que j’ai tâté pour la première fois de la planche à roues de charrette avec grip en papier à poncer le bitume grain 24 qui te laisse des marques qu’un fusil à pompe n’aurait pas fait mieux avec sa chevrotine.

Mais voilà, à l’instar de Nintendo, Vans constitue mon histoire.

Si Nintendo est un peu mon étoile du Nord, les Vans sont les chaussures avec lesquelles j’arpente le chemin de ma vie.

Pensez donc, arriver à cristalliser deux piliers fondamentaux de ma life #BilingueUnJour en une paire de chaussure, c’eût été (plus-que-parfait du subjonctif, BOUM ! #ToiAussiPlaceTonPlusQueParfaitDuSubjonctifDansUnePhrase (et non ce n’est pas un pari de merde que j’aurais quoiqu’il en soit gagné ! #TMTC)) un sacrilège de ne pas me les faire mienne.

Alors évidemment, qui dit Edition Limitée, dit peu de quantité. Et surtout, des quantités en disponibilité limitée. A tel point qu’il fallait s’inscrire rien que pour le jour de la release date avoir accès aux Saintes Grolles, quelques heures avant le reste des profanes.

Et franchement, il n’y a pas à dire, Vans a tout misé sur l’affect. C’est simple, tous les personnages avec lesquels Nintendo a bâti sa réputation auprès des trentenaires+ et même ++ qui l’ont rendu sacrée et éternelle, tous, possèdent un modèle dédié.

Et si ce n’était que ça. Nop ! Vans a même poussé le vice jusqu’au bout en construisant des lignes complètes pour chaque icône ( Hoodies, Chaussettes, Tees, Casquettes, Backpacks et même des Tongs et des Sandales! Aaaaaah rage en dedans de moi !).

Du très girly Princesse Peach à la borne d’arcade Donkey Kong, même les Kids ont droit à leurs chaussures Mario !

Franchement, moi, je suis conquis !

Et putain, qu’est ce que j’aurais adoré avoir ces pompes à mes pieds étant gamins ! Et même si à l’époque l’on s’était moqué de oim, j’aurais surkiffé pouvoir faire un Missile Dropkick sur la tronche de l’importun moqueur rien que pour lui imprimer sur la face, Game Over (vous allez vite comprendre XD).

Mais pour l’heure, c’est sur la paire des iconiques Sneakers Sk8-Hi Reissue, drapées dans leurs atours de manettes Nes, que j’ai jeté mon dévolu. Pour les avoir, ça m’a fait un peu cet effet là.

Lorsque j’ai reçu ces Vans, vous l’aurez deviné, ma première réaction a été : Wouah ! (Et non putain ! Mwouahahahaha !)

Une Nes Box ! Avouez que le packaging est juste topissime ! Ne serait-ce que la boîte est collector. Manettes sur le top, câbles branchés, une Nes comme on l’aurait laissée pour aller manger : prête à continuer de jouer, prête pour la Peton Party dans le cas présent.

Même le dessous de la boîte reprend le style et la police d’écriture de la boîte d’origine. Habile !

BIM!! La claque in your face !

Ces sneakers sont tout bonnement magnifiques. Je comprends mieux pourquoi elles constituent le fer de lance de la campagne de Vans. C’est l’équivalent d’une Punchline mais version produit. Un Punch Product en somme. Avec le même effet !

La qualité est qui plus est au rendez-vous. Les parties noires du top et de l’arrière de la chaussure sont en imitation Daim/Nubuck, très douces et classes. Le reste, autrement dit les flancs, est en tissu imprimé aux motifs de la manette de Nes, parcourus par le fameux Sidestrip iconique des Sk8-Hi de Vans, en cuir lui.

Vraiment, Vans n’est pas une pointure dans la chaussure pour rien. (Elle était bonne celle-là hein !? #JeRessors)

Mais le meilleur reste à venir.

Les semelles… Mamma Mia, où la laaaa !!!

Vans a eu la perfide mais brillante idée d’inscrire le plus funeste écueil que tout joueur de Nes a subi des centaines de milliards de fois avant chaque crise d’épilepsie à l’idée de devoir systématiquement TOUT recommencer le jeu comme on disait dans le temps :

GAME-OVER !

Un clin d’oeil un peu amer pour tout Nes Addict mais que j’ai personnellement trouvé GÉ-NIAL !

Bref, un chef-d’oeuvre. CQFD comme qui dirait !

POWER-UP !!!

Bien sûr que je ne pouvais pas resister à mettre ces Vans SK8-Hi Nintendo à mes pieds !

Elles sont vraiment versatiles, et se portent avec moults styles des plus sobres aux plus éclectiques, et ce sans dénoter !

Franchement je les adore ces pompes !

Dire que j’aurai attendu tout ce temps avant de savoir ce que cela faisait à Mario de s’enfiler une Etoile !

C’est clair que lorsque j’ai mis mon pied dedans, je me suis senti IN-VIN-CIBLE !

Le Power-Up du Sk8teur !

Avec ça au pied, il n’y avait pas moyen, j’allais enfin pouvoir passer un 900 à la Tony Hawk…

Bon en fait,… peut être qu’il faut avoir toutes les paires de Vans X Nintendo pour faire un Perfect !

footer copy

ALORS TU AS LIKÉ ??!!

ARTICLES QUE TU POURRAIS AUSSI KIFFER

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here