ENGLISH VERSION HERE !

Après notre passage éclair dans l’extraordinaire forge horlogère dirigée d’une main de fer par l’indépendant maître artisan Cyrus en fin de semaine dernière, nous voici en ce Lundi de retour sur le chemin des nouveautés micromécaniques pour aller rendre visite à l’éclectique chaman chaux-de-fonnier Schwarz Etienne.

D’après les bruits qui courent à la poursuite des rumeurs, d’aucun ressortirait du tipi de ce sorcier suisse complètement transcendé après en avoir vu de toutes les couleurs horlogères.

Qu’à cela ne tienne, puisque tel Saint-Thomas, Le Claqueur de Doigts ne croit que ce qu’il voit.

Mais avant de pouvoir pénétrer sous le chapiteau de cette Manufacture Horlogère séculaire, notre hôte de la journée nous invite à déguster un mystérieux breuvage aux énigmatiques émanations olfactives comme collation de bienvenue à la maison du sage.

Allez hop, cul-sec !

Notre Sex on the beach local à base d’ayahuasca sifflé, nous voici donc fin prêt à pénétrer dans la…

…oooh mon Dieu, ça tourne.

Mais, dis Papa, pourquoi le Sagittaire met sa flèche à cet endroit de la Vierge ?

Et puis, pourquoi Luigi enlève la salopette de Mario pendant que Bowser s’amuse avec la plumette que la Princesse Peach a dans le c… ?

Si j’avais su, j’aurais pris la pilule bleu…

Vous l’aurez compris, si certains se la jouent MMA et en prennent plein la tronche, le Morpheus de l’horlogerie Schwarz Etienne lui se la joue MDMA pour nous en mettre plein la vue.

Bienvenue donc dans l’Electric Ladyland horloger imaginé par Schwarz Etienne !

SCHWARZ ETIENNE ODE TO THE SEVENTIES

A commencer par l’hypnotique Ode To The Seventies qui comme son nom ne l’indique peut-être pas, rend hommage aux métiers d’Art à travers une psychédélique pièce tout droit sortie des années 70.

Hey Joe, et si je te disais que l’Ode To The Seventies a comme écrin un véritable étui pour ukulélé contenant un remontoir SwissKubik pour ne jamais te faire redescendre de ce trip micromécanique ?

Imagine comme dirait Lenon…

… un ecsta-tique cadran en Or Gris 18 carat recouvert d’arabesques multicolores en émail grand feu s’entremêlant dans une étreinte charnelle sans jamais se toucher grâce à un fin travail de cloisonné et de champlevé, ça se serait le pied non ?

C’est de la bonne je te dis, puisque c’est Madame Bourquin, l’une des meilleures émailleuses des grands ateliers du Jura, qui le fournit.

En plus y’a le symbole Peace & Love dessus, à 9 heures, pile sur le micro-rotor juste à côté d’un large tourbillon volant à 1 heure et d’une ouverture qui laisse deviner le rochet entièrement émaillé lui aussi à 4 heures.

Mais attends, attends, à ce qu’il paraît, c’est même le mouvement manufacture TSE 121.00 qui rentre dans la composition de cette came horlogère de 44mm.

Et elle est livrée avec un bracelet en vrai jean « patte d’eph » avec des tâches de couleurs peintes à la main.

Si c’est pas de la bombe ça !

Bold as love cette Foxey Lady de Schwarz Etienne Ode To The Seventies hein !?

Bon, si t’aime pas l’alchimie des couleurs, ça peut s’arranger, puisque sur les 23 doses sur le marché sont entièrement personnalisables.

T’en veux une ? J’te les fais à 118000 CHF TTC l’unité.

Deal ?

SCHWARZ ETIENNE ODE TO THE SEVENTIES : 118000 CHF TTC

SCHWARZ ETIENNE FIJI

Et si Janis Joplin vous demandait elle-même de : Take another little piece of my heart now baby, hésiteriez-vous ne serait-ce qu’une seule seconde ?

Comme vous, Schwarz Etienne n’a pas non plus tergiversé un instant pour venir offrir à ces dames le garde-temps, que dis-je, les garde-temps qu’elles méritent au poignet !

Et ce, grâce notamment à la modularité offerte par l’architecture maison en trois parties de la marque consistant en un fond intégrant les cornes, le cadran et la boîte en fuseau.

Si les pièces en acier avec cadran noir ou saumon gravé d’un motif floral au centre, de raffinés index appliqués en goutte et une hypnotique animation du sous-cadran des petites secondes sont des plus élégantes, ce sont bien les trois pièces en matière et pierres précieuses qui laissent s’exprimer toute la potentialité de cette modularité, et viennent ainsi sublimer la collection Fiji de Schwarz Etienne cette année.

A commencer par un premier modèle en acier dont le sage sertissage du cadran fait écho à celui, discret, de l’arête du fond et des cornes pour un résultat distingué et délicat à la fois.

Puis avec un second drapé d’or rose jusqu’aux indexes et aux aiguilles, dont la sobriété et l’élégance laisse tout le loisir de pouvoir apprécier la kaléidoscopique danse des petites secondes à 6 heures.

Et enfin, et des moindres, avec un troisième modèle Rihannesque et son centre pavé de 5 carats de diamants shinant aussi bright que les Diamonds in the sky de la chanson éponyme.

Modèle full serti un poil clinquant certes, mais dont l’extravagante brillance est contrebalancée par un sublime écrin multitâche, enfin multi-écailles, puisque pouvant aussi servir de sac à main, en python rouge de la maison Noleti.

Animées par le mouvement mécanique automatique et micro-rotor ASE 200.00 maison offrant 86 heures de réserve de marche, les pièces de la collection Fiji donnent ainsi un aperçu de toute l’étendue et de toute la richesse du champ de marijuana horloger Schwarz Etienne.

Quelque chose me dit que cette marque n’a pas fini de nous faire planer !

SCHWARZ ETIENNE FIJI – PRIX SUR DEMANDE

ARTICLES QUE TU POURRAIS AUSSI KIFFER

  • Tous
  • Lifestyle
  • Look
  • Montres

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.