Au cours de ses pérégrinations horlogères l’année dernière, Le Claqueur de Doigts avait fait connaissance lors du furieux évènement des 30 ans de la marque Frédérique Constant d’une charmante collection comme concept de montres jumelles nées sous le signe des gémeaux, et répondant au paradoxal nom d’Horological Smartwatch.

Vous avez bien lu, Horological Smartwatch, aka, enfin, alias, montre intelligente horlogère dans sa dégueulasse traduction littérale française.

Un nom plutôt comique de collection à la dissonante résonance, je vous l’accorde, tant la concordance de ces termes peut paraître totalement antinomique de but en blanc.

Et pourtant !

En y cogitant bien, il ne manque aujourd’hui aux Smartwatches que la noblesse des lettres de l’horlogerie, et aux montres traditionnelles dans le sens mécanique du terme que la connectivité des gadgets modernes (faut pas déconner, j’allais quand même pas non plus qualifier une Smartwatch de montre, Le Claqueur de Doigts a tout de même sa fierté, aussi mal placée sous la ceinture soit-elle).

Voilà donc là toute l’ambition de la marque Frédérique Constant avec sa collection Horological Smartwatch, conjuguer le passé et le futur au temps présent.

HOROLOGICAL SMARTWATCH

Tel un Janus horloger, Frédérique Constant a ainsi développé son Horological Smartwatch dans le seul but de (ré)concilier tradition et modernité.

Et il faut bien l’admettre, l’engeance issue de cette union à priori contre nature ne présente pas à première vue d’anomalie congénitale… grave.

L’Horological Smartwatch en soit est en effet somme toute réussie, avec sa boîte entièrement polie de 42mm tantôt en acier inoxydable, tantôt plaquée or rose, et son élégante proposition de cadrans poudrés gris et bleus, ou texturé « clous de Paris » blanc.

A noter que la version de boîte acier est accompagnée d’index et d’aiguilles rhodiés avec matière luminescente blanche pour les aiguilles des heures et des minutes du plus bel effet, alors que la version du boîtier plaqué or rose présente quant à lui des index et des aiguilles plaqués or rose, avec toujours de la matière luminescente blanche pour les aiguilles des heures et des minutes.

Il n’y a pas à pinailler, les principaux codes de la tradition horlogère sont jusque-là respectés.

Côté modernité et fonctions connectées, comme vous l’avez remarqué, cette Horological Smartwatch ne présente pas d’écran LCD ou d’écran tactile.

Quid donc de la connectivité !?

La réponse tient en un nom de code : MMT-285.

MMT, pour Manufacture Modules Technologies, et 285 pour ce qui tient de version à ce mouvement hybride.

Car oui, l’Horological Smartwatch a bel et bien un mouvement, bourré de capteurs, historiquement secrètement développé au sein même de la manufacture Frédérique Constant, avant d’être aujourd’hui externalisé.

Un mouvement aussi obscur que son appellation, mais aux fonctionnalités aussi claires que l’application iPhone ou Android qui accompagne l’Horological Smartwatch.

Car oui, bis repetita, l’Horological Smartwatch possède comme il se doit son application dédiée avec laquelle elle communique en Bluetooth.

Et comme toute application qui se respecte, l’application de l’Horological Smartwatch vous permettra entre autres de suivre votre cycle du sommeil, votre activité physique, votre nombre de pas journalier, et j’en passe et des meilleurs.

L’Horological Smartwatch dans sa version Notify peut même aujourd’hui vous avertir via des vibrations et un joli ballet des aiguilles lorsque vous recevez un appel ou un message.

On n’arrête pas le progrès, hein ?… hum…

Qui dit néanmoins Smartwatch dit rechargement de la batterie avec tout le pain in the ass que cela implique.

Conscient de cette problématique qui implique de faire une entorse esthétique au joli boîtier d’ici à la popularisation du rechargement par induction, Frédérique Constant a ainsi opté pour une simple pile comme n’importe quelle montre à Quartz, et qui offre à l’Horological Smartwatch 25 mois d’autonomie grâce notamment à un mouvement MMT extrêmement économe en énergie.

Après, bah vous vous démerdez pour changer la pile comme vous le faites déjà avec votre montre Diesel des Galeries Lafayette.

Bon, comme dirait Hubert Koundé, jusqu’ici, tout va bien.

Les principaux codes de l’horlogerie traditionnelle sont respectés, et une bonne partie des expectatives d’une montre connectées l’est également.

Alors, cette Horological Smartwatch, elle tique ou elle claque ? Ou cloche ?

LE VERDICT DU CLAQUEUR DE DOIGTS

Pour 950€ dans sa version acier, et 1250€ dans sa version plaquée or rose, l’Horological Smartwatch claque par son concept et son prix encore raisonnable pour une telle innovation alliant non pas le meilleur mais le minimum des deux mondes.

Là où Le Claqueur de Doigts tique, et que ça cloche, c’est bien sur le réel agrément, la vraie plus-value, qu’apporte l’Horological Smartwatch à la fois à l’horlogerie traditionnelle, et aux « montres » modernes connectées.

Outre le fait que cette pièce n’ait pas de mouvement mécanique à proprement parler, ni de de batterie rechargeable qui rompt avec la durée de vie théoriquement illimitée d’une montre mécanique automatique, c’est bien la perte de l’aspect digital et notamment du rapport tactile dans l’interaction homme-machine qui me chagrine le plus.

A chacun son métier comme on dit, et pour l’instant, pour moi, Le Claqueur de Doigts, la pluridisciplinarité n’est pas encore au point : il manque du digital à cette Smartwatch, un comble, et de la mécanique à cette pièce prétendument Horological, double comb(l)ot.

Fort heureusement, Frédérique Constant a tenté de rectifier le tir avec une autre pièce de sa vaste collection, la Manufacture Hybrid.

Mais à quel prix ?

Rendez-vous cette semaine pour le savoir !

ALORS TU AS LIKÉ ??!!

DOMO FOLLOW !

ARTICLES QUE TU POURRAIS AUSSI KIFFER

  • Tous
  • Lifestyle
  • Look
  • Montres

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.