Voilà bien les onomatopées comme autant d’idées-bulles qui devaient faire des Wip, des Kling et des Chrack dans le casque du capitaine Flam de l’horlogerie Maximilian Büsser le jour où ça a fait Tilt ! et qu’il a décidé de transformer son Cosmic Trip (désolé Serge j’ai changé la place du S) non pas en anime traditionnel mais Boing ! en Cosmolem horloger.

C’est clair, le Captain Future Maximilian Büsser et son équipage de Friends du MB&F-ship ne sont pas de notre galaxie horlogère, mais même si leurs idées ne viennent pas de notre voie watchée, il est certain qu’elles ont traversées cent millions d’années lumières pour sauver les poignets des gens de la terre.

Alors on Zip ! la fermeture éclair de sa combinaison horlogère, on Clip ! son harnais de sécurité, et Whin !, Kling !, Vlop !, BANG ! on décolle en tirant un bon coup sur le Bong direction l’hyper(e)space horloger à bord de l’Horological Machine N°6, cryptonyme Space Pirate !

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 001

HOROLOGICAL MACHINE N°6 – HM6 « SPACE PIRATE »

Si vous avez suivi les deux premiers épisodes de la nouvelle série WatchFlix initiée par Le Claqueur de Doigts, vous savez d’ores et déjà que MB&F est bien au-delà des traditionnelles marques horlogères aussi identitaires soient-elles, mais bien un équipage d’explorateurs du temps moderne mené par le visionnaire Magellan horloger Maximilian Büsser.

Au point qu’au travers de mon premier article sur l’Horological Machine N°5 je parlais de ce dernier comme le Doc Brown de l’horlogerie tellement la HM5 est un véritable Retour vers le Futur horloger, alors que dans mon second article dédié à l’Horological Machine X j’évoquais le caractère dément cette la HMX comme supercar du temps.

Et bien aujourd’hui, Le Claqueur de Doigts vous sert sur une soucoupe d’argent le plus UFO des OVNI horlogers jamais créée par les watchonautes de chez MB&F, l’Horological Machine N°6, nom de code, Space Pirate !

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 006

La HM6 a en effet été conçue dans un seul objectif : créer une pièce aussi iconique et mémorable que les vaisseaux intergalactiques des indémodables dessins animés asiatiques qui ont bercé notre enfance.

Maximilian Büsser et ses rétro-geek de Friends ont ainsi puisé leur inspiration dans l’une des plus célèbre série TV de japanimation adaptée des romans et nouvelles de science-fiction écrits par Edmond Hamilton: Capitaine Flam.

Et plus spécifiquement dans le CyberLab, autrement connu sous le nom de Comet dans la version originale, qui est le vaisseau tout aussi fameux que le Cap’tain (du) Future de la VO.

Le CyberLab consiste en effet en deux sphères reliées par un cylindre. Euh par une passerelle tubulaire, pardon (ne froissons pas les groupies du Capt’ain au premier rang au risque de se faire désintégrer sur le champ.).

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 007

Et bien Maximilian Büsser qui avait un jour oublié de mettre ses lunettes sur son pif en regardant un épisode a alors vu double, et paf, ou hercule au choix du geek, la HM6 était née.

Bien sûr, il a fallu raffiner l’idée, pas seulement parce que le Comet n’existe pas dans la réalité, mais surtout du fait que deux CyberLab mis l’un à côté de l’autre n’auraient pas été franchement confortables à porter au poignet, tout poids et gabarit confondu.

Maximilian Büsser et ses Friends se sont ainsi inspiré du courant artistique apparu dans la première moitié du XXe siècle qu’est le Biomorphisme, qui se caractérise par des œuvres dont les formes sont imprégnées de l’aspect des organismes vivants, pour conférer à la HM6 une forme toute en courbes, plus douce, et plus organique que les précédentes Horological Machines.

Dans la digne lignée des œuvres du designer industriel allemand Luigi Colani, MB&F a ainsi réussi à conjuguer rétro-futurisme et modernisme en une seule et même pièce, fonctionnelle de surcroît, avec la HM6.

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 009

Il aura cependant fallu plus de 3 ans de développement à MB&F et à son fidèle collaborateur tout aussi furax David Candaux, pour concevoir le moteur 3D et ses 475 composants pour 68 rubis permettant à la HM6 de décoller pour 72 heures de réserve de marche à la fréquence de 18000 alternances par heure (2,5Hz).

Oui, vous avez bien lu, plus de 3 années.

Car bien sûr, MB&F ayant fait du contre-courant son mouvement de penser et d’agir, ce n’est pas à la baisse, mais bien à la hausse, vers l’infini, et même au-delà, que Maximilian Büsser a fixé la barre de ses exigences.

L’Horological Machine N°6 ne possède ainsi pas moins de 10 verres saphir, dont 5 en forme de dômes.

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 008

Et quand on sait que le saphir est le minéral naturel le plus dur sur terre après le diamant, et qu’il faut le polir à l’extrême pour le faire passer de translucide à complètement transparent, je pense que certains et certaines ont dû avoir quelques gouttes de sang qui se sont échappées de leur nez lorsqu’ils ont parcouru le CDC.

Au moins autant que le nombre de cheveux que les Friends de Maximilian Büsser ont dû perdre lorsqu’il a fallu concevoir le mouvement de la HM6 avec un tourbillon volant protégé par un bouclier semi-sphérique rétractable non négociable…

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 011

Oh bah je pense de Cap’tain Büsser a dû offrir un chapeau à chacun de ses collaborateurs à la fin du développement de la HM6 histoire de cacher leur calvitie naissante précoce.

Sale gosse de l’horlogerie vous dites ? Probablement vu l’adulte créatif qu’il est devenu.

Et encore, les épreuves du Fort Büsser ne se sont pas arrêtées là.

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 002

Les heures et les minutes sont en effet affichées sur des indicateurs semi-sphériques, usinés dans des blocs d’aluminium massifs réduits à l’épaisseur d’une feuille de papier, qui tournent sur des roulements en rubis à la verticale, autrement dit à 90° par rapport au plan du mouvement. Oui, c’est aussi rarissime qu’insensé, chouette que complexe.

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 003

A l’autre bout du CyberLab, pardon, du Space Pirate MB&F, se trouvent deux turbines sphériques, chacune composée de deux hémisphères de 15 pales incurvées usinées dans des blocs d’aluminium massif, qui sont entraînées par le mouvement du rotor de remontage via un rouage qui multiplie le nombre de rotations.

Outre le fait d’être de vrais petits bonbons esthétiques, ces turbines ont aussi une réelle utilité, celle de minimiser l’usure en compensant toute vitesse excessive lors du remontage parfois aussi brusque que peut l’être un mouvement de poignet (Messieurs vous voyez de quoi je veux parler).

La physique voulant que le frottement de l’air s’accroisse de manière exponentielle (au carré) en fonction de la vitesse, et bien lorsque le remontage s’effectue trop vite, généralement à cause de mouvements énergiques du poignet (ça s’en va et ça revient), le frottement de l’air sur les turbines s’accroît également et ainsi, la vitesse excessive est compensée, ce qui minimise l’usure. CQFF*ckingD.

Vous vous souvenez du Tourbillon Volant que j’évoquais plus haut ?

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 005

Et bien devinez-quoi ? C’est bibi MB&F qui l’a aussi développé.

Comme la majorité des composants et des mécanismes de la HM6 d’ailleurs, tous fabriqué comme Capitaine Flam, à partir d’une feuille blanche et d’un crayon. Enfin d’une fraise diamantée et d’un bloc de métal dans le cas présent.

Le choix de cet hypnotique tourbillon, situé comme le nez au milieu de la figure de la HM6, n’est encore une fois pas seulement une lubie, mais déterminé par l’espace disponible sous le dôme en saphir, trop restreint pour abriter le pont supérieur d’un balancier classique.

Et afin de protéger ce bijou des plus sophistiqués des rayons UV qui accélèrent la réduction des huiles dans l’échappement et le mouvement, MB&F a décidé de le protéger par un bouclier semi-sphérique rétractable, actionné par une couronne sur le côté gauche du boîtier.

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 010

Alors vous me direz, le blabla sur les UV c’est un peu du bullshit, vu la probabilté pour que ceci engendre effectivement cela, de l’huile aura d’ici là couler sous les ponts du mouvement, mais quoiqu’il en soit, on est jusqu’au-boutiste ou on l’est pas.

Et MB&F l’est. Enfin le sont.

Du bout technique comme de l’autre artistique de la corde horlogère qu’ils (é)tirent un peu plus à chaque nouvelle Horological Machine.

Ce bouclier est ainsi composé de quatre lamelles incurvées de l’épaisseur d’une feuille de papier qui se chevauchent, toutes usinées dans un lingot de titane massif.

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 012

Pour conclure, afin de garantir la meilleure protection possible au Space Pirate des dévastateurs rayons cosmiques de la vie quotidienne (oui bon okay j’en rajoute peut-être un peu là), le boîtier de la HM6 est disponible soit en alliage Ti-6Al-4V (Titane Grade 5, mais ça claque plus avec la formule) pour les 50 exemplaires de la HM6 TI, soit en Or Rose 18k 5N+ (alliage d’or, de cuivre, et d’un soupçon de palladium)  et Titane Grade 5 (le même que précédemment) pour les 18 exemplaires comme autant de carats de la HM6 RT.

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 013

Et si je vous disais que les petits coquins de chez MB&F ont également réalisé une version Hentai toute en transparence de leur HM6 Space Pirate ?

Horlolubriques que vous êtes, vous demanderiez à voir, n’est-ce pas ?

Et bien votre vœu est d’ores et déjà en cours d’exhaussement !

En attendant que petit papa Claqueur de Doigts passe avant l’heure, c’est le moment d’envoyer le générique de fin.

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 014

LE VERDICT DU CLAQUEUR DE DOIGTS

Vous l’aurez compris, avec la HM6 Space Pirate, Maximilian Büsser et ses Friends nous ont offert avec passion la quintessence des jouets pour grands enfants bercés dès l’enfance par la Japanimation.

Et si j’ai adoré faire des CRACK! et des SMACK! avec amour dans le Comic Strip de Serge Gainsbourg, autant dire que j’ai désormais encore plus envie de faire des WIP! des CLIP! CRAP! des BANG! des VLOP! et des ZIP! dans le Cosmic Trip de Maximilian Büsser & Friends jusqu’aux confins de la galaxie horlogère !

MB&F - HOROLOGICAL MACHINE 6 - HM6 SPACE PIRATE - 015
footer copy

ALORS TU AS LIKÉ ??!!

DOMO FOLLOW !

ARTICLES QUE TU POURRAIS AUSSI KIFFER

  • Tous
  • Lifestyle
  • Look
  • Montres

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.