Après un premier voyage (en) hyper space dans l’univers des curiosités horlogères la semaine dernière, on poursuit aujourd’hui notre exploration de la constellation MB&F avec un second épisode tout aussi supra-illuminique que fut le pilote de cette nouvelle série de Swi-Fi (Science-fiction helvète).

Et pour cause, puisqu’une semaine après la Goldowatch Go ! HM5, pour Horological Machine N°5, c’est un Objet Horloger Volant Non Identifié puisque classé X qui vient faire Signes au Claqueur de Doigts.

Classé X, oui, vous avez bien lu.

Vous pouvez néanmoins tout de suite ranger vos mouchoirs, car bien que MB&F officie dans le wristporn, Maximilian Büsser & ses Friends ne se sont pas reconvertis dans le streaming de vidéos d’orgies entre adultes aux poings tendus (ça c’est plutôt JM&F).

Le chromosome X de cet OHVNI, désigné sous le nom de HMX, correspond dans les faits au chiffre romain 10, puisqu’arrivé en 2015, soit pile poil une décennie après l’irruption comme révélation de Maximilian Büsser et de ses Friends non New-Yorkais dans le paysage horloger.

HB&F - HOROLOGICAL MACHINE HMX - 001

La HMX est donc la commémoration de l’équivalent du Premier Impact de la série Néon Génésis Evangelion, autrement dit d’un évènement après lequel plus rien ne fut jamais comme avant.

Ce Second Impact est ainsi l’incarnation même de toute la philoso-folie de MB&F et de son père créateur, Herr Maximilian Büsser.

Non pas parce que cette HMX ressemble à un vélo à roues dentées, puisqu’elle n’y ressemble pas, mais plutôt parce que cette pièce est au reflet l’école de pensée à contre-courant MB&Fienne.

La preuve, lors de son anniversaire, il est de coutume de recevoir des cadeaux. Jusque-là rien de nouveau sous Hélios.

Et bien Maximilian Büsser, en grand amateur de catch, a fait un swuiplex (variante suisse du german suplex) à cette hypothèse, et a décidé de donner plutôt que de recevoir.

Et pas n’importe quoi, puisqu’il s’agit de cette HMX, comme reconnaissance et hommage à ses amis qui l’ont soutenu pendant toute cette première d’une j’en suis convaincu longue série de décennies.

HB&F - HOROLOGICAL MACHINE HMX - 005

Alors, donner, donner, c’est un peu exagéré de ma part, MB&F n’est pas non plus une entreprise roumaine qui ne sais faire que chanter du Julio Iglesias dans la rue.

MB&F a plutôt conçu la HMX comme un remerciement à ses Friends et ses clients pour l’avoir supporté (au sens propre et certainement aussi au sens figuré), et au lieu de développer un garde-temps anniversaire aussi cher que compliqué comme il est de coutume de le faire dans le monde du luxe, a mis un coup de canif dans sa marge sans en mettre un dans celle de son cahier des charges afin d’offrir une véritable Horological Machine à un prix tout aussi remarquable.

MB&F – HOROLOGICAL MACHINE X

HB&F - HOROLOGICAL MACHINE HMX - 010

L’Horological Machine X a ainsi été designée et conçue avec un authentique CDC de supercar.

Authentique oui, puisqu’enfant Maximilian Büsser se rêvait designer automobile, au point que ses sketchbooks en soient tout simplement remplis.

Un rêve comme ses dessins, autrement dit qui n’a jamais noirci, et qui prouve à travers cette HMX aux lignes racées qu’un enfant peut survivre en chaque adulte, à condition d’être un tant soit peu créatif.

HB&F - HOROLOGICAL MACHINE HMX - 007

Des lignes racées par ailleurs tracées du bout du crayon de l’inspiration «Superleggera», style distinctif du célèbre carrossier italien Carrozzeria Touring qui vient draper l’Horological Machine X dans une carrosserie de 46.8 x 44.3 x 20.7 mm des plus légères, puisqu’en Titane Grade 5 et en acier inoxydable, et sensuelles à la fois avec des rehauts et détails en noir, vert, bleus, ou rouge en fonction des finitions du modèle.

HB&F - HOROLOGICAL MACHINE HMX - 004

Conçu donc comme une supercar, la HMX est une montre qui donne autant la part belle à la belle justement qu’à son propriétaire conducteur.

Car c’est tel un conducteur au volant de sa supercar que l’heureux ou l’heureuse propriétaire d’une HMX regarde les heures sautantes et les minutes traînantes défiler sur le cadran-compteur bidirectionnel de sa superwatch.

HB&F - HOROLOGICAL MACHINE HMX - 008

Et ce d’ailleurs, pas de n’importe quelle manière.

Puisque qu’outre le fait que ce module des heures sautantes et des minutes traînantes ait été développé en interne par MB&F et soit propulsé par un train d’engrenages Sellita, c’est bien la particularité de l’affichage qui rend l’HMX si spéciale.

HB&F - HOROLOGICAL MACHINE HMX - 006

En effet, l’affichage vertical est obtenu par la réflexion et la magnification via deux prismes optiques en cristal de saphir avec lentille grossissante intégrée de deux disques rotatifs horizontaux, un pour les heures sautantes et l’autre pour les minutes traînantes donc, ce qui n’est pas sans rappeler l’Horological Machine N°5 de la semaine passée.

HB&F - HOROLOGICAL MACHINE HMX - 003

Le mouvement 3D faisant ronronner la HMX est quant à lui visible à travers une glace saphir bombée traitée antireflets des deux côtés, et mérite bien sa désignation de moteur horloger avec ses deux «rocker-covers» (caches-culbuteurs mais c’est moins sexy en français, isn’t it ?) et leurs bouchons de réservoir d’huile chromés dignes des plus beaux V12.

HB&F - HOROLOGICAL MACHINE HMX - 002

Bouchons qui ne brillent d’ailleurs pas seulement par leur éclat, mais également par leur fonctionnalité, puisque dévissables, et servant aux horlogers à lubrifier les roulements à billes des disques indicateurs.

Si ça c’est pas être jusqu’au boutiste (Qui a dit des grands malades !? Levez le doigt ! Mais pas celui-là, grossiers personnages va.) !

Ce moteur horloger 3D de 223 composants pour 29 rubis et propulsé par une masse oscillante en Or 22K est bien sûr mécanique à remontage automatique, et affiche une autonomie comme réserve de marche de 42 heures.

HB&F - HOROLOGICAL MACHINE HMX - 009

La HMX se décline enfin en quatre versions chacune limitée à 20 exemplaires et dont seule la teinte des détails varie (noirs, verts, rouges et bleus).

Et si je vous disais qu’en 2016 MB&F a fait un feat avec Black Badger (rien à voir avec le petit délinquant de Breaking Bad) pour une version encore plus lumineuse de sa HMX ? Mais chuuut, chaque chose en son temps. En attendant, c’est l’heure du verdict du Claqueur de Doigts.

LE VERDICT DU CLAQUEUR DE DOIGTS

Et bien Le Claqueur de Doigts ne dira que ceci : plutôt que d’attendre la commercialisation des vols spatiaux avec SpaceX, commencez dès maintenant à voyager en Express dans la Galaxie horlogère avec la HMX !

footer copy

ALORS TU AS LIKÉ ??!!

DOMO FOLLOW !

ARTICLES QUE TU POURRAIS AUSSI KIFFER

  • Tous
  • Lifestyle
  • Look
  • Montres

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.